L’art et la culture à Saint-Varent en 30 reportages à hauteur d’adolescents

Une résidence d'éducation aux médias au collège François Villon

Tiers-lieux, résidences & cafés culturels
Reportage
Par Champs Libres Média – La rédaction
5 minutes de découverte
02 • 03 • 2022
L’équipe de Champs Libres Média a effectué une résidence « Eclaircies Médias » au collège François Villon de Saint-Varent, petite commune rurale des Deux-Sèvres. Une opportunité rare pour 70 élèves de 4e de se mettre dans la peau d’apprentis journalistes, une occasion de découvrir un métier et les ressources artistiques et culturelles autour d’eux.

70 enfants de 4ème, une quinzaine d’enseignants, une trentaine de tournages et autant de reportages… Le collège François Villon dans la petite commune de Saint-Varent dans les Deux-Sèvres a vécu durant deux mois au rythme Des voix, des campagnes, le blog des habitants des territoires ruraux proposé sur la plateforme multimédia champslibres.media. Le projet ? Encourager les collégiens à identifier, puis à raconter sous forme de mini-reportages audiovisuels leurs ressources artistiques et culturelles de proximité.

“Au démarrage du projet, la plupart des élèves avaient le sentiment que leur territoire rural leur offrait peu d’activités, d’événements ou de lieux dédiés à l’art et à la culture” explique Sonia Moumen, réalisatrice du magazine de TV Champs Libres depuis 2018 et fondatrice de champslibres.media. “Or, en les faisant s’interroger sur l’art et la culture et en mettant en commun leurs idées, parfois très surprenantes, les élèves ont réussi à identifier une quarantaine d’initiatives dans un rayon d’une quinzaine de kilomètres”. Une matière particulièrement riche allant de l’Atelier Image(s) du collège à la collection d’art du Château de Oiron, de la récente Micro-folie de Saint-Varent au Musée Henri Barré de Thouars.

Au démarrage du projet, la plupart des élèves avaient le sentiment que leur territoire rural leur offrait peu d’activités, d’événements ou de lieux dédiés à l’art et à la culture. Or, en les faisant s'interroger sur l’art et la culture et en mettant en commun leurs idées, même les plus hors sujets, même les plus farfelues, les élèves ont réussi à identifier une quarantaine d'initiatives dans un rayon d’une quinzaine de kilomètres.

Sonia Moumen, intervenante

Cartographier l’art et la culture d’un territoire rural et raconter ces initiatives à hauteur d’adolescents de 13 et 14 ans s’est avéré une aventure humaine passionnante, partagée par l’équipe de champslibres.media et les élèves du collège, de nombreux partenaires du territoire, avec le soutien du CLEMI, du Rectorat de Poitiers et de la Drac Nouvelle-Aquitaine. “Nous nous sommes inscrits dans le dispositif Éclaircies Médias, explique Aline Chaillou, professeure de français, l’éducation aux médias fait partie des thèmes que nous travaillons en quatrième. Quand nous avons reçu la proposition pour mener un projet grandeur nature, accompagnés par des professionnels de l’audiovisuel et du journalisme, qui plus est dans le domaine de la culture, nous n’avons pas hésité.”

C’est vrai que Sonia Moumen et Quentin Geyre, les deux intervenants n’ont pas ménagé leurs efforts pour accompagner les enseignants et les élèves dans toutes les étapes de réalisation d’un reportage : repérages, choix des sujets et des angles, organisation des tournages, préparation des interviews, réalisation des story-boards, tournage, dérushage, montage, écriture et enregistrement de voix off… “Certains élèves ont tâtonné. D’autres ont été à l’aise très rapidement et ont fait preuve d’une grande créativité, allant même jusqu’à déborder le cadre que nous leur avions fixé pour produire des reportages particulièrement innovants” explique Quentin.

Quant à l’art et à la culture loin des villes, thème que développe Sonia Moumen depuis 2018 avec Champs Libres, les enseignants sont unanimes pour dire qu’il a permis aux élèves de s’ouvrir à un secteur que peu connaissaient ou pratiquaient jusqu’ici. Pour Gwenolé Morvan, professeur d’histoire-géographie, “cela leur permet d’appréhender leur territoire différemment, de prendre le temps de s’y déplacer, de le regarder. Ils ont découvert des pans de leur histoire comme le Moyen-âge ou la Seconde Guerre mondiale.”

Frédéric Colonna, lui aussi professeur de français abonde : “Cela a été un formidable moyen de prendre le temps de traiter de la fabrique de l’information et de mettre les mains dans le cambouis ! Quoi de mieux pour comprendre un métier que de faire et d’être épaulé par des professionnels : c’est un luxe extraordinaire !”

Quand nous avons reçu la proposition de pouvoir mener un projet grandeur nature, accompagnés par des professionnels de l'audiovisuel et du journalisme, qui plus est dans le domaine de la culture, nous n’avons pas hésité.

Aline Chaillou, professeure de français

Aux côtés des trois enseignants référents, une quinzaine d’enseignants et personnels administratifs du collège ont contribué à la bonne réalisation du projet. Emmanuelle Richet, professeure d’arts plastiques arrivée en 2021 à Saint-Varent ne cache pas son enthousiasme : “J’ai énormément aimé cette nouvelle façon de travailler avec les élèves : être à leurs côtés et non plus face à eux. Durant cette résidence, ils m’ont finalement plus apporté que je leur ai apporté. Cela m’a permis de créer d’autres liens avec eux”. Même enthousiasme du côté de Perrine Aumont, professeure d’anglais, passionnée de réalisation vidéo : “Découvrir un métier, c’est aussi une grande ouverture pour eux en matière d’orientation. Quand on est “enfermé” dans sa zone rurale, on imagine souvent faire maçon, agriculteur ou aide à la personne, comme ses parents. Cela leur a permis de découvrir les métiers du journalisme, de l’image et du son et qu’il y avait matière à raconter ce qui se passait autour d’eux”.

Résultat de cette belle immersion ? 30 reportages, de belles découvertes, des rencontres surprenantes, des élèves qui se révèlent, le sentiment d’avoir progressé et l’envie de poursuivre cette immersion audiovisuelle, comme en témoigne Simon. Comme beaucoup, il n’a pas attendu la fin du projet pour installer le logiciel VN, gratuit et très fonctionnel, sur son ordinateur. Son objectif ? “Faire plein de reportages sur tout un tas de sujets !” ou comme Loucas qui prévoit de réaliser le reportage du mariage de ses parents. Tous se montrent surpris et heureux de ce qu’ils ont réussi à réaliser en un temps record, comme Simon : “J’en ai sué mais au final, je peux dire que je suis fier de ce que j’ai fait !”. Il n’est pas le seul à être fier et gageons que grâce au dispositif Éclaircies Médias le triptyque Culture / Média / Ruralité laissera des traces à Saint-Varent…

Structures mobilisées :

À Saint-Varent : Collège François-Villon, Micro-folie, Médiathèque, Centre socio-culturel, Compagnie de théâtre amateur, Mairie.

  • À Thouars : Chapelle Jeanne d’Arc Centre d’art contemporain, Cinéma Le Kiosque, Conservatoire de musique et de danse, Musée François Barré, Centre régional Résistance & Liberté, Skatepark, Collège MTA.
  • Aux alentours : Château de Oiron, Château de Glénay, Mairie de Lezay, Atelier Acryle à Val en Vignes

Un projet par le Collège François Villon de Saint-Varent et Champs Libres Média (association Conglomira) dans le cadre des Résidences Éclaircies Médias financées par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, le CLEMI et le Rectorat de Poitiers, avec la participation de la Médiathèque municipale de Saint-Varent, le Centre socio-culturel de Saint-Varent et le Collège Marie de la Tour d’Auvergne à Thouars et de nombreux autres partenaires du territoire.

journalisme
Collège François VillonEclaircies Médias
Deux-Sèvres (79)Nouvelle-AquitaineSaint-Varent

Partagez-moi !

Vous aimerez aussi...

Magazine et documentaire
11 • 05 • 2019

Champs Libres – saison 2 # épisode 5

Invitation à la découverte entre Corrèze, Creuse et Charente

Charente (16)Corrèze (19)Creuse (23)Gironde (33)Pyrénées-Atlantiques (64)
Par Champs Libres – Le magazine TV
Ne manquez pas ces deux grands rendez-vous culturels : le Centre d'art contemporain de Meymac en Corrèze, et le théâtre Jean Lurçat qui présente...
26 minutes de découverte
Reportage
01 • 03 • 2019

BarrObjectif en Charente

Un festival dédié au photojournalisme du bout du monde

Charente (16)
Par Champs Libres – Le magazine TV
Arts plastiques & arts visuels
C’est dans le minuscule village de Barro en Charente que se tient un festival entièrement dédié au photojournalisme. Reporters de guerre comme Emin Özmen...
8 minutes de découverte
Rencontre
07 • 01 • 2018

Le regard documentaire singulier de Vraivrai Films

Des films d'auteur sur l'Afrique

Charente-Maritime (17)
Par Champs Libres – Le magazine TV
Arts plastiques & arts visuels
Depuis le village de Meursac en Charente-Maritime, la société de production Vraivrai films pense et élabore depuis 2011 un regard documentaire singulier sur l’Afrique....
2 minutes de découverte